Sélectionner une page

Livres

A paraître le 29 février 2024

Le nouveau livre de Tasha Rumley entame une saga familiale qui traverse le 20è siècle.

« – Je suis en train de perdre ma moustache.
Sa phrase me gifle à peine ai-je passé le seuil. L’Oncle promène ses doigts dans les poils sel plus que poivre au-dessus de ses lèvres; il lui en reste entre l’index et le majeur, qu’il fixe incrédule puis disperse en bas du lit électrique. Je ravale mes larmes. On ne pleure pas face au malade. »

Héritière de ses confidences, la nièce de Franklin Thévenaz retrace les aventures de cet homo helveticus, parti d’une origine modeste vers l’éclatante carrière humanitaire. Né un 25 décembre, il faut chargé des ambitions dévorantes de sa mère orpheline et de son père bâtard, qui poussèrent leur enfant-Noël vers les grands espérances. Son cheminement démarre dans le village mythique de Sainte-Croix à destination du « Québec Libre » des années 70, où immigrèrent les Suisses révolutionnaires en masse.

Ce récit lance un regarde tendre et ironique sur une époque regorgeant d’opportunités pour qui savait les saisir, sur la mégalomanie d’un clan et les fissures qui lézardent les humains. L’autrice laisse le présent s’incruster dans le passé, faisant résonner les échos entre la vie de l’oncle énigmatique et la sienne. Les questions existentielles sont les mêmes et les époques s’entre-mêlent, jusqu’à faire rimer Montréal et Marioupol.

A paraître aux Editions Favre. Disponible en librairie dès le 29 février 2024.

« A l’amour A la mort »: nouvelles

Le premier livre de Tasha Rumley livre une série d’histoires sur la perte de l’innocence et la réinvention de soi qui peut s’ensuivre.

« Il y a un certain soulagement lorsque l’effondrement que l’on redoutait depuis longtemps finit par advenir. Peut-être même une satisfaction d’avoir eu raison. D’angoissée et malaisée, je suis devenue absolument triste. Le vide de mes nuits me laissait fatiguée comme un gréviste de la faim, mon corps s’asséchait contre les draps secs et froids. Bien sûr qu’à ce stade, j’aurais pu rappeler Aygul et tout lui raconter. Elle n’était qu’à deux clics sur écran tactile, à portée de 4G. J’aurais dû. Y avait qu’à. »

En sept récits, la Mort rencontre l’Amour. Histoires de drames et de ce qu’on en fait, de loyautés et de culpabilités, d’attachements et d’émancipations, de détournements et de réinventions. Il faut être deux pour danser le tango et langoureusement, l’amour et la mort nous emmènent dans leur farandole sans merci, où l’une tend des croche-pattes à l’autre, qui lui décroche un uppercut dans sa chute. Cela donne des deuils volés et des jeunes filles enlevées, des héritiers esseulés et des hommes objectifiés, des liaisons suicidées et des amitiés négligées, des Orientales à émanciper, des âmes sœurs à réincarner et des corps à exhumer. Comme souvent avec l’amour, cela semble compliqué. Attendez donc que la mort s’en mêle.

Paru en avril 2022, disponible en librairie, par exemple chez Payot.

CHF 29.-.

Prix de la nouvelle érotique 2022

Chaque année, les éditions françaises Au Diable Vauvert organisent le prix de la nouvelle érotique. Limité à 300 participant.es de toute la francophonie, ce concours met les autrices et auteurs au défi: tout se joue en une seule nuit et sous contrainte.

A minuit le jour J, chaque personne reçoit par email les instructions: le thème du concours et le mot final imposé. Les concourants ont toute la nuit pour écrire une histoire et s’iels n’ont pas rendu leur copie à 8 heures du matin, iels sont disqualifiés.

En 2022, le thème imposé était « Avis de pas sage » et le mot final « bâton ». Un duo de lauréat se partage le premier prix et les dix meilleures nouvelles sont publiées en recueil. 

Pour sa première participation, Tasha Rumley a écrit une histoire de Shéhérazade moderne intitulée « Le meilleur des deux mondes ». Cette nouvelle emmène dans les jeux de séduction et d’emprise, dans une approche résolument féministe et provocante de l’érotisme.

Sa nouvelle est primée parmi les dix meilleures, à lire dans le recueil. En vente en librairies de toute la francophonie, comme Payot et autres. 

En Suisse, CHF 22,50.-

En France, 14 euros.

Co-lauréate du concours Montsalvens 2020

Avec sa nouvelle intitulée « Moi aussi », Tasha Rumley figure parmi les onze histoires primées dans le concours organisé par les éditions Montsalvens en 2020. Le thème imposé était « Un 21è siècle sens dessus dessous », dans l’idée de décliner une thématique ayant marqué le monde depuis l’an 2000 et ses répercussions en Suisse.

Avec « Moi aussi », Tasha Rumley plonge dans le mouvement #MeToo et les répercussions de la libération de la parole jusque dans un repas de Noël en famille.

Disponible en librairie et sur commande chez l’éditeur Montsalvens.

CHF 21.-

Prix de la nouvelle érotique 2023

Chaque année, les éditions françaises Au Diable Vauvert organisent le prix de la nouvelle érotique. Limité à 300 participant.es de toute la francophonie, ce concours met les autrices et auteurs au défi: tout se joue en une seule nuit et sous contrainte.

A minuit le jour J, chaque personne reçoit par email les instructions: le thème du concours et le mot final imposé. Les concourants ont toute la nuit pour écrire une histoire et s’iels n’ont pas rendu leur copie à 8 heures du matin, iels sont disqualifiés.

En 2023, le thème imposé était « L’amour est un chien de l’enfer », en référence à Bukowski, et le mot final « ampoule ». Un duo de lauréat se partage le premier prix et les dix meilleures nouvelles sont publiées en recueil.

Pour sa deuxième participation, Tasha Rumley plonge dans la noirceur d’une histoire d’amour avortée dont les protagonistes se retrouvent cinq ans plus tard, réunis par la mort d’un ami commun. Malgré la vie et les chemins divergents, l’amour aboie comme un chien de l’enfer, décidé à faire brûler dans ses flammes ceux que la lâcheté a séparés. Une histoire à l’érotisme sombre et romantique.

Sa nouvelle est primée parmi les dix meilleures, à lire dans le recueil. En vente en librairies de toute la francophonie, comme Payot et d’autres.

En Suisse, CHF 22,50.-

En France, 14 euros.

Lausan’noir: concours de micro-pièces 

 En 2023, le festival du polar Lausan’noir a organisé un concours de micro-pièces de théâtre noir. Les six pièces lauréates sont publiées dans ce recueil.

Avec son collectif « Les Poinçonneuses des Lilas », Tasha Rumley a co-écrit une pièce à dix mains, qui a concouru sous pseudonyme. Le pièce intitulée « Amazing » a été primée, publiée dans le recueil et jouée par les troupes du théâtre 2.21 en juin 2023 à Lausanne. Ce n’est qu’après l’annonce des résultats que Les Poinçonneuses des Lilas se sont dévoilées, sous les plumes de quatre autrices et un auteur romans.

Plutôt qu’un polar traditionnel, « Amazing » est une pièce de théâtre noir social, qui dans les coulisses d’une multinationale aux conditions de travail désastreuse. C’est là, dans les toilettes et le temps de la pause réglementaire, que se joue la conspiration d’une révolte ouvrière.

Publié chez BSN press, disponible en librairie.

 CHF 20.-